• Background Image

    Environnement : cette nuit, la terre a épuisé ses réserves.

    8 août 2016

8 août 2016

Environnement : cette nuit, la terre a épuisé ses réserves.

Depuis cette nuit la terre vit sur ses réserves, un constat accablant qui prouve que l’humanité vit au-dessus de ses moyens ! L’humanité a consommé ce lundi en moins de huit mois la totalité des ressources naturelles renouvelables que la planète peut produire en un an. Elle vivra alors « à crédit » jusqu’au 31 décembre selon un calcul de l’ONG Global footprint Network. Depuis une vingtaine d’années cette ONG mesure l’utilisation des ressources naturelles de la Terre par l’humanité, et la capacité de la planète à régénérer ses ressources. Elle calcule ainsi chaque année le jour de dépassement de la biocapacité de la terre  :

  • en 1970, nous vivions sur nos réserves à partir du 23 décembre.
  • en 1980, le 3 novembre
  • en 1990, le 13 octobre
  • en 2000, le 4 octobre
  • en 2005, le 3 septembre
  • en 2010, le 28 août
  • en 2015, le 13 août

Notre consommation des ressources de la Terre augmente chaque année, mettant ainsi un peu plus en danger la planète, ainsi que son humanité.

Il faudrait 1,6 planète pour couvrir nos besoins actuels

Pénuries d’eau, chute de la productivité agricole, baisse du nombre de poissons dans les mers, déforestation et désertification, érosion des sols, accroissement des espèces en voie de disparition… Nous payons déjà les frais de notre surconsommation. Ce mode de vie ne peut perdurer car nous ne pourrons puiser indéfiniment dans la nature tout en la détruisant .La solution serait évidemment de consommer moins. L’accroissement de la population et l’augmentation du niveau de vie sont un un facteur majeur de ce gaspillage.

Calculez votre empreinte écologique avec WWF

 smoke-258786_960_720
Le CO2, la bête noire de l’écologie

60 % de notre empreinte écologique globale provient des émissions de CO2 qui est le principal gaz à effet de serre et elles atteignent des niveaux records depuis 2015. En 2030 si nous continuons ainsi nous aurions consommé nos ressources dès le 28 juin.

L’empreinte alimentaire des Français représente 37% de leur empreinte écologique globale.

L’empreinte écologique d’un être humain pour satisfaire tous ses besoins (habitat, énergie, santé, transports, alimentation…) devrait être de 1,8 hectare, or l’empreinte alimentaire des Français est à elle seule, de 1,79 hectare !

nous ne le dirons jamais assez :
  • Les produits locaux sont à privilégier,  une des industries qui produit le plus de CO2 est celle de l’alimentaire. Si vous souhaitez réduire votre empreinte carbone et écologique, achetez des produits qui n’ont pas été transportés de très loin. Privilégiez les produits du marché, des AMAP, et des magasins de producteurs ou des magasins bio qui vendent des produits fabriqués près de chez vous. En mettant un point d’honneur à consommer des produits de saison.
  • L’emballage c’est tabou, on en viendra tous à bout ! évitez les produits suremballés, privilégiez le « en-vrac » ou emmener vos propres contenants !
  • Limiter la viande et oui vous ne le croirez pas si on vous le dit, mais pourtant l’élevage d’animaux est responsable de 18% des émissions de gaz à effet de serre. Il faut évitez avant tout la viande de bœuf sans pour autant la bannir de votre alimentation !

Pour ce qui est du reste de votre consommation, vous pouvez favoriser les transports en commun où encore le vélo pour des gambettes élancées, limitez votre consommation d’énergie en débranchant vos appareils électroniques, prendre des douches plus courtes …

 

 

 

Partagez 😉Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page
0 Commentaire

laisser un commentaire

Laisser un commentaire